Humidité : quelles solutions et quels traitements ?

Une intervention précoce et nécessaire

Pose d'un drain extérieur infiltrations

Les problèmes d’humidité sont malheureusement fréquents, particulièrement dans les anciennes habitations. Les traiter sans attendre est indispensable en raison des conséquences dommageables qu’elles engendrent non seulement pour la stabilité de la construction, mais aussi pour le confort et la santé de ses habitants.

Or, il existe autant de traitements que de causes. Voyons ensemble quelles solutions peuvent être apportées, et dans quels cas.


 

À chaque problème d’humidité son traitement

Les causes des problèmes sont multiples. Chacune nécessite un traitement particulier et adapté au type de problème rencontré. C’est la raison pour laquelle un diagnostic approfondi préalable à toute intervention doit être effectué. Voici les causes les plus courantes ainsi que les solutions proposées.

Humidité ascensionnelle

Provenant directement du sol, l’humidité ascensionnelle est souvent présente dans les anciennes constructions dont les fondations sont dépourvues de membranes d’étanchéité ou défectueuses. L’eau souterraine est alors absorbée par le sol et remonte vers les murs, causant l’apparition de champignons, de tâches et la dégradation des revêtements muraux. Deux solutions sont généralement envisagées dans le cas d’une humidité ascensionnelle (ou remontées capillaires) :

  • L’injection dans les murs d’un produit hydrofuge (gel ou liquide résistant à l’humidité), qui, une fois dilaté, empêche l’humidité de s’y infiltrer.
  • La réalisation de saignées dans les murs afin d’y installer une membrane d’étanchéité est également une option très efficace, bien que moins aisée à mettre en œuvre en raison de l’ampleur des travaux qu’elle engendre.

Condensation

Vitres constamment embuées et gouttelettes d’eau sur les parois les plus froides de l’habitation sont la plupart du temps synonymes de problèmes de condensation. La plupart du temps causée par un manque de ventilation, elle peut être traitée de plusieurs façons selon l’ampleur du problème :

  • L’amélioration de l’isolation des murs intérieurs et extérieurs du bâtiment est une solution durable et radicale, mais représente un investissement financier important.
  • L’amélioration de la ventilation naturelle de l’habitation (aération quotidienne, ouverture des fenêtres et portes, etc.) n’engendre aucun coût direct, mais s’avère souvent insuffisante, inconfortable et surtout peu économe en matière d’énergie.
  • L’installation d’une ventilation mécanique (VMC) est la solution la plus commune, et peut être mise en place de manière centralisée (pour l’entièreté de l’habitation) ou décentralisée dans le cas où une pièce est particulièrement concernée.

Infiltrations d’eau

Les problèmes d’humidité peuvent être également causés par des infiltrations d’eau, ces dernières étant elles-mêmes les conséquences d’une défectuosité dans le bâtiment (fissures dans les murs, dégât des eaux, problèmes d’étanchéité, joints abîmés, porosité des matériaux, fuites de canalisations, etc.). Auréoles sur les murs, taches sur les plafonds, apparition de salpêtre, pourrissement du bois sont autant de symptômes qui vous mettront sur la voie. Les traitements proposés varient selon la source de l’infiltration.

  • Pour les infiltrations d’eau provenant du toit, le mieux est de faire appel à des couvreurs professionnels qui vérifieront l’état de votre matériau de couverture et de la charpente et procéderont aux réparations nécessaires afin de garantir la bonne étanchéité de la toiture.
  • Si les problèmes sont causés par des fissures dans les murs extérieurs, l’hydrofugation de la façade protègera votre habitation des mousses, moisissures et infiltrations d’eau. La pose d’un bardage sur vos murs extérieurs peut également être envisagée.
  • La pose d’un drain extérieur afin de détourner l’eau du bâtiment est adaptée à toutes les infiltrations d’eau causées par l’humidité du terrain.

Mérule

Le mérule n’est pas une cause d’humidité mais traduit la présence d’un problème important qu’il est nécessaire de traiter au plus vite. Ses conséquences peuvent en effet être désastreuses pour la stabilité du bâtiment, mais aussi pour la santé. Les professionnels détermineront en premier lieu la cause de l’humidité et la traiteront ensuite en injectant également un produit fongicide dans la maçonnerie afin d’éliminer intégralement le mérule.

Le déshumidificateur : une solution à l’humidité ?

Le déshumidificateur, ou absorbeur d’humidité, est un appareil électrique ou mécanique consistant à absorber l’excès d’humidité dans l’air ambiant par un processus de ventilation. L’humidité présente dans l’air est alors transformée en eau qu’il faut vider manuellement.

Peu coûteuse, cette solution ne s’attaque cependant pas à la cause du problème, et reste largement insuffisante dans la majorité des cas. Si votre logement présente des symptômes d’humidité, mieux vaut donc faire appel à un professionnel qui s’attaquera directement à la cause, ce qui améliorera votre confort sur le long terme.

 

Traitements humidité : quel budget prévoir ?

Faire appel à une société spécialisée dans le traitement des problèmes d’humidité représente un certain coût. Néanmoins, il sera bien moins onéreux de solutionner les causes d’une humidité excessive dès les premiers symptômes plutôt que de devoir pallier les conséquences provoquées par des problèmes non traités.

Les tarifs varient principalement selon le traitement choisi, mais aussi selon les dimensions de la surface à traiter. À titre d’exemple, les solutions d’injections dans le cas d’une humidité ascensionnelle vous coûteront entre 100 et 180€/m² selon le produit utilisé (main d’œuvre comprise). Le prix d’un drainage est en moyenne de 25€/m² tandis que celui de l’hydrofugation de façade oscille entre 8 et 12€/m². Le placement d’une VMC peut être effectué à partir de 1.500€ mais peut s’élever jusqu’à 6.000€.

Notez que certaines primes pouvant vous aider à financer vos travaux sont octroyées par la Région de Bruxelles-Capitale et la Région wallonne.