Humidité dans un logement

Date de publication : 23 août 2023 - Temps de lecture : 3 minutes

Quelles sont les pièces à risques ?

humidité sur mur
L’humidité dans une maison peut toucher de nombreuses pièces, et ce, assez rapidement. Ces apparitions peuvent être causées par de multiples situations pour lesquelles des solutions existent, si vous vous y prenez rapidement.

Vous vous demandez quelles sont les pièces les plus disposées à avoir des problèmes d’humidité ? Vous aimeriez savoir comment éviter au maximum tout désagrément ? Nous faisons le point, dans notre article, sur les pièces les plus humides d’une maison et comment vous prémunir contre l'arrivée d’infiltrations d’eau et d’humidité.


Les 3 pièces les plus humides de votre habitation

Vous vous en doutez, certaines pièces de votre logement sont plus humides que d’autres. Il s’agit de la salle de bain, de la cuisine et de vos toilettes. Ces 3 pièces possèdent une entrée et une évacuation d’eau. Si elles ne sont pas correctement isolées, des problèmes de condensation peuvent, dans un premier temps, apparaître.

Les vapeurs d’eau peuvent ensuite créer de petites gouttelettes sur les murs qui stagnent et provoquent, par la suite, des infiltrations d’eau ou de l’humidité qui apparaîtront dans les coins des pièces.


Comment éviter les problèmes d’humidité dans votre intérieur ?

Pour éviter au mieux les tâches d’humidité dans votre intérieur, il peut être judicieux de respecter certaines habitudes afin de vous en éloigner le plus possible.

Aérez vos pièces

Si votre intérieur profite d’une bonne ventilation, vous parviendrez à éviter tout souci d’humidité. Pas besoin de laisser vos fenêtres ouvertes toute la journée : seulement 5 à 10 minutes par jour suffisent à évacuer l’excès d’humidité.

Réduisez la production d’humidité

Il est simple de limiter l’excès d’humidité dans votre habitation. Par exemple, en allumant la hotte lorsque vous cuisinez, en essuyant murs et sol de votre salle de bain après vous être lavé, en ouvrant une fenêtre pour aérer…

Maintenez une bonne température

Attention à l’utilisation de vos chauffages qui peut se répercuter sur l’humidité de l’air. Un chauffage trop bas, durant la nuit, peut provoquer de l’humidité au niveau des fenêtres et des murs. Faites chauffer vos pièces à minimum 15° la nuit pour maintenir une température idéale.

Laissez un espace entre le mur et vos meubles

Lorsqu'un meuble est contre un mur, il exerce un effet isolant autour de lui. La température derrière le meuble est plus basse que l’air ambiant, ce qui créera, au fil du temps, de la condensation et donc de l’humidité. Préservez une distance correcte entre votre mobilier et vos murs pour éviter ce genre de désagrément.

Plus d'informations

Les problèmes d’humidité peuvent toucher de nombreux endroits dans votre maison, même votre toiture. En effet, si vous constatez des infiltrations d’eau sur votre plafond, c’est peut-être un signe d’humidité causé par des problèmes liés à la toiture. Si vous souhaitez en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre article sur le sujet.

Notez que l’humidité dans une habitation peut avoir de nombreuses causes, notamment accidentelles. Fuites, infiltrations d’eau ou encore isolation problématique, les possibilités sont variées mais peuvent toutes aboutir au même résultat : un environnement malsain, propice à la formation de moisissures et aux dommages structurels.

L'excès d'humidité se répercute également sur vos factures énergétiques, notamment puisque les dégâts qu'elle provoque devront être réparés et parce que votre consommation de chauffage augmente. Faites donc appel à un professionnel au plus vite, car plus vous attendrez, plus les travaux nécessaires seront conséquents et plus votre consommation élevée vous coûtera cher.